Que faire, une fois son visa Culturel en poche au Japon ?

C’est bon, vous avez réussi à obtenir votre visa Culturel !!!

Si c’est pas encore le cas, en tout cas je vous le souhaite !! 🙂

Mais disons que je vais vous spécifier ce que vous pouvez faire avec un visa culturel, ce que peu de personnes savent actuellement !!!

En fait, le visa Culturel est un visa peu connu du grand public en France et pourtant c’est la porte d’entrée lorsqu’on ne peut plus faire un PVT parce qu’on l’a déjà fait comme moi ou alors lorsqu’on a plus de 30 ans !

Je vous rassure si vous avez plus de 30 ans, vous pouvez toujours faire un Visa Culturel mais aussi si vous n’avez pas les moyens de vous porter garant pour votre visa Etudiant, car entre nous, avancer 1 500 000 Yen pour avoir le visa étudiant, c’est pas donner à tout le monde ! Le visa Culturel peut être une excellente alternative !!

En ce moment, avec mon visa Culturel, je vais m’inscrire dans une école de Japonais et étudier au même titre que ceux qui sont venus en visa Etudiant sauf que moi je n’ai pas dû justifier que j’ai 1 500 000 Yen sur mon compte !!! J’en parlerais dans un prochain article (suivi les news sur Facebook 😉 )

Il y a plusieurs moyens d’obtenir le Visa Culturel :

  • vous pouvez étudier une activité culturelle au Japon comme la cérémonie du Thé ou alors l’Ikebana voir apprendre une spécialité culinaire du Japon
  • Enfin, vous pouvez obtenir le Visa Culturel en effectuant une activité sportive surtout si vous êtes bon dans ce domaine. Dans mon cas personnel, je pratique du Jiu Jitsu qui est un art martial Japonais. Lorsque mon visa Culturel de Stage sera fini normalement courant Mars 2017 si j’obtiens mon extension en Septembre 2016 et bien je vais postuler pour un visa culturel en rapport avec le Jiu Jitsu. Pour cela, il faut que je m’inscris à un bon club de Jiu Jitsu avec un Sensei qui est prêt à se porter garant pour ma demande de Visa et je peux appuyer ma demande en montrant mes médailles et les nombreuses compétitions que j’ai gagné. Je vous tiendrais au courant de tout ça dans un article futur (vous avez juste à me suivre sur Facebook 😉 )

Vous voyez, il y a plusieurs possibilités d’obtenir ce visa !! Si vous voulez vous établir au Japon, c’est que forcément vous avez un intérêt avec la culture Japonaise que ce soit en pratiquant une activité culturelle ou alors en faisant un Art Martial.

Et si vous ne pratiquez aucune activité culturelle et bien faites comme moi, c’est à dire effectuer un stage !!!

Très peu de gens le savent mais le visa Culturel vous permet de travailler 28 heures !!!!!! Et ce n’est pas des rumeurs, j’ai eu la confirmation de l’Immigration au Japon. Si vous trouvez un emploi au Japon avec un Visa culturel, l’Immigration vous remet un permis de travail de 28 heures au même titre que le visa Etudiant sauf que le Visa Culturel est plus facile à Obtenir 🙂

Et là, je vous vois venir puisque vous vous dites comment peut on travailler 28 heures si on est déjà occupé par un stage au Japon ???

Et bien c’est tout simple, lorsque vous faites un stage non rémunéré au Japon avec le Visa Culturel, le stage n’excède pas 30 heures par semaine et vous pouvez vous absentez quand vous le voulez et vous arranger avec votre employeur car le stage n’est pas du tout rémunéré, vous pouvez même travailler de chez vous comme je fais.

Si vous faites un stage non rémunéré et qu’à côté vous voulez étudier le Japonais ou travailler, c’est tout à fait possible, il faut vous mettre d’accord avec votre employeur.

Autre chose à savoir si vous avez un visa culturel et que vous décidez d’arrêter votre stage et bien vous êtes autorisé à rester sur le territoire Japonais jusqu’à la fin de votre visa et cela sans même trouver un autre stage.

Les Japonais le savent très bien, c’est pour ça qu’il font payer les stages même si ils ne sont pas rémunérés car ils savent très bien qu’ils rendent un grand service aux Gaijins avec ce visa culturel et que à tout moment ils pourront arrêter leur stage. C’est pour cela que la plupart des stage non rémunérés au Japon demande une participation financière de votre part de l’ordre de 50 000 Yen environ (405 euros).

Mais en payant 405 euros et en arrêtant votre stage, vous êtes libre après, vous pouvez étudiez le Japonais dans une école de Langue ou demandez un permis de travail pour travailler 28 heures 😉

Sinon, certaines entreprises vous font la promesse de vous embaucher après votre stage et utilise votre stage pour vous former !! A  vous de voir, les possibilités sont multiples !!!

Maintenant voyons ensemble ce que peut vous offrir le Visa Culturel 😉

1) La possibilité d’ouvrir un compte bancaire

compte bank

C’est vraiment un avantage indéniable et ce sera la première chose à faire si vous foulez le sol nippon avec un visa culturel ! Ouvrir un compte bancaire vous permettra de recevoir vos salaires et de l’argent au Japon mais surtout de vous inscrire à pleins de services privilégiés !

2) Obtenir une Insurance card

insurance

C’est vraiment la chose à faire avec un visa Culturel, vous pourrez donc bénéficier de la sécurité sociale Japonaise et payer vos soins à un tarif plus réduit !

Si vous voulez tous savoir sur l’Insurance card, jeter un coup d’oeil à cet article (cliquez ici).

Par contre, l’Insurance Card ne vous couvre pas à 100 %, il vous faut pour cela une assurance (cliquez ici).

3) Obtenir un permis de conduire Japonais

permis

Avec votre visa culturel, vous pourrez obtenir assez simplement un permis de conduire Japonais. Sans permis de conduire Japonais, vous ne pouvez pas acheter de voiture au Japon. Il faudra joindre à votre carte de résident, une traduction de votre permis de conduire français ou alors votre permis de conduire International.

4) Obtenir un abonnement téléphonique

tel

Avec votre visa culturel, vous pourrez assez facilement souscrire à un abonnement téléphonique et obtenir par la même occasion un téléphone neuf à prix réduit.

5) La possibilité de travailler 28 heures par semaine.

visa

Je vous en avais parler avec votre visa culturel, vous pouvez travailler 28 heures par semaine. L’autorisation n’est pas automatique comme le visa étudiant mais il faut en faire la demande à l’Immigration avec un certificat de votre employeur qui justifie qu’il est prêt à vous embaucher pour 28 heures par semaine.

Ensuite, avec votre emploi de 28 heures par semaine, vous pourrez obtenir un visa de travail si votre employeur accepte de vous sponsoriser. Transformer un visa culturel en visa de travail est plus facile que transformer un visa touriste en visa de travail !

Voilà vous savez tous pour le Visa culturel, en ce moment je vais déposer à l’immigration une demande d’extension pour avoir 6 mois supplémentaire, je vous en parlerais dans un autre article. Vous pouvez suivre l’actualité du blog sur Facebook car je n’ai pas de newsletter à vous proposer.

Sinon si vous voulez connaitre dans les détails ma vie au Japon, le mieux c’est de me suivre sur Snpashat en m’ajoutant (mertel.san). Dans ma story sur Snapshat, je partage des choses dont je n’ai jamais parlé sur mon blog et ma page Facebook encore !

Si vous avez des questions, vous pouvez les poser en commentaires en bas de l’article 😉