On va un petit peu parler d’argent 😉

Le 15 novembre j’ai touché mon salaire net de 141 000 Yen (1 044 euros).

Voyons si ce salaire suffit à combler les dépenses courantes à Tokyo et se faire une idée du coût de la vie au Japon.

photo(14)

– Mon loyer: 41 000 Yen mais rien ne vous empêche de vivre dans un taudis (27 000 Yen)

– La bouffe : au début j’ai eu une période d’excitation où je me suis fait plaisir en mangeant dans divers restos puis par la suite je me suis calmé pour laisser mon portefeuille en bonne santé et je me suis donc mis à cuisiner et à faire mes achats au Lawson 100 et au Don Quijote. Résultat des courses, je dépense 3 000 Yen pour 10 jours de course. En un mois cela me fait environ 10 000 Yen de courses pour manger.

– Le transport : je me suis acheté une carte PASMO avec un abonnement mensuel sur la Chiyoda Line qui dessert mon lieu de travail et pas mal d’endroits sympas. Je paye cette carte environ 7 000 Yens sinon j’utilise pas mal mon vélo pour certains déplacements (pour me rendre à Shinjuku ou Shibuya) et je dois dire que j’économise pas mal d’argent ! Après quand il pleut ou que je suis fatigué, ou tout simplement quand je vais dans des endroits loins, il m’arrive de dépenser en plus de ma carte PASSMO, environ 3 000 Yen. Ce qui fait donc que je dépense environ 10 000 Yen dans les transports.

– La lessive : je fais environs 3 machines par semaine. Une machine me coûte 200 Yen  et le sèche linge 100 Yen. Ce qui fait donc 3 * (200+100) = 900 Yen que j’arrondis à 1 000 Yen car parfois j’utilise le sèche linge 2 fois :-). Pour un mois, cela me fait donc 4 000 Yen.

Cela nous fait donc : 41 000 + 10 000 + 10 000 + 4000 = 65 000 Yen

65 000 Yen c’est donc le minimum pour avoir un toit, se doucher, laver ses vêtements et manger convenablement au Japon en pouvant se déplacer librement !

65 000 Yen équivaut à 481 euros soit à peu près le RSA en France 🙂 !!!!!

Donc si tu es allocataire RSA en France que tu enchaines les dortoirs qui sentent la pisse en appelant le 115 ou tout simplement que tu dors dehors dans le froid, si tu arrives à faire la manche pour te payer un aller simple à Tokyo et bien avec ton RSA tu peux vivre convenablement à Tokyo 🙂 !!!!!!!

 Bon je poursuis car je ne gagne pas 65 000 Yen tout de même et j’ai quand même envie de me faire plaisir 🙂 !

Donc il me reste : 141 000 – 65 000 = 76 000 Yen

photo(16)

Je me fait donc plaisir :

En faisant du sport : je fais du jiu jitsu brésilien pour à peu près 15 000 Yen le mois mais rien ne vous empêche de courir ou vous inscrire à une salle de sport classique pour moins de 15 000 Yen.

– Sorties et petit restos: on va dire que j’en ai pour 20 000 Yen

– Shopping : 15 000 Yen à peu près

Après m’être fait plaisir, il me reste 26 000 YEN

Avec cet argent, j’épargne pour financer des expéditions au Japon ou tout simplement mes futurs voyages et de temps en temps j’envoie de l’argent à ma maman 🙂

Voilà à peu près comment on peut vivre à Tokyo en exerçant un job non qualifié. Je n’ai même pas envie d’imaginer ce que cela pourrait être avec un emploi qualifié. Sachant que les salaires pour les jobs qualifiés au Japon démarrent à 300 000 Yen minimum (2 221,42 euros).

Par contre, si vous voulez encore plus économiser votre budget et éviter les dépenses imprévus, je vous conseille fortement une assurance voyage !

L’assurance médicale pour le PVT Japon n’est pas obligatoire mais elle est vivement conseillée car croyez moi, vous êtes pas à l’abri d’un pépin durant votre PVT surtout au Japon.

Je vous conseille de prendre une assurance médicale chez Insureandgo!

C’est la moins chère du marché et elle vous couvre pour toute la durée de votre PVT.

Cliquez sur la bannière ci dessous, pour souscrire à une assurance médicale pour votre PVT au Japon :
pub