J’avais une piste pour travailler dans le test et la recette en France pour pouvoir exercer ce métier au Japon mais après avoir passer 6 entretiens de motivation pour décrocher une promesse d’embauche et être formé à ce métier, je viens d’apprendre aujourd’hui que j’ai été recalé à tous mes entretiens !

Juste avant, j’avais postulé à une formation gratuite de 6 mois dans le développement web et j’ai aussi été recalé !

J’ai donc accumulé 2 mauvaises nouvelles mais la bonne nouvelle c’est que j’ai trouvé un stage au Japon par rapport au Master Commerce Electronique dans lequel je me suis inscris.

stage

C’est officiel, je vais donc faire un stage de 6 mois dans le Webmarketing à Fukuoka ! A l’issue de cela, j’enchainerais par un visa run de 3 mois. Je serais donc au Japon pour 9 mois 😉

Le stage que j’ai trouvé est non rémunéré ce qui est tout à fait normal car je n’ai aucune expérience dans le Webmarketing mais que surtout je ne parle pas japonais.

Je dispose de 800 euros par mois pour vivre, ce qui me suffit amplement surtout à Fukuoka mais surtout je vais créer mon auto-entreprise pour pouvoir vendre de manière professionnelle sur Priceminister et tester un peu le potentiel de ce business. C’était un projet qui me tenait à coeur mais je n’avais pas de visa de longue durée pour pouvoir le réaliser et le fait que je vais rester 9 mois au Japon est l’opportunité idéale pour me lancer d’autant plus que j’ai des horaires super cool. Je travaille 30 heures par semaine du Lundi au Vendredi de 10h00 jusqu’à 16h00. Ce qui va me laisser du temps pour envoyer mes colis ! 🙂

Après une longue pause où le blog était en berne, je vais donc me remettre à écrire une multitude d’articles et de bons plans sur le Japon et en particulier sur Fukuoka, ville que j’ai jamais visité !

En fait, cela a été très simple pour moi ! Je n’ai même pas envoyé un CV, ni même rédigé une lettre en japonais, ni même effectuer des recherches poussées sur internet et encore moins prospecter les entreprises japonaises ! J’ai rien fait de tout ça !!!!

C’est tout con mais j’ai simplement contacté une personne et c’est cette personne qui m’a trouvé le stage dans le domaine que je voulais. Je l’ai juste contacté et elle s’est chargé de me trouver un stage !!!!

C’est une française qui est à la tête d’une société basé au Japon, son travail est d’aider les étudiants à trouver un stage au Japon.

Elle se charge, elle même de vous trouver le stage qui vous convient en fonction de votre niveau de japonais.

Maintenant que j’ai trouvé mon stage au Japon, rien est gagné, il me faut mon visa pour pouvoir rester au Japon 6 mois pour la durée de mon stage !

Comme j’ai déjà effectué un WHV, la seule alternative qui me reste est le visa de stage ! Ce visa est assez facile à obtenir avec un COE (Certificate Of Eligibility) mais beaucoup d’entreprises sont réticentes à faire la démarche pour le demander pour un simple stage.

Mais grâce à ma convention de stage délivré par mon université, j’ai trouvé une parade pour avoir ce visa sans passer par un COE, en fait la pièce maitresse pour mon dossier sera la convention de stage !

Je vais donc monter moi même, un dossier à l’ambassade japonaise pour pouvoir avoir mon visa de stage. C’est un dossier assez costaud mais je vous expliquerais tout cela en détail dans un autre article si je parviens à l’obtenir !

A bientôt pour de nouvelles aventures sur Nipponoob 🙂