J’a fait une Bonenkai au restaurant Champs de Soleil

Si l’on devait traduire le concept de “bonenkai” en français, ce serait probablement quelque chose comme “fête de fin d’année”, mais en réalité c’est beaucoup plus que cela.

Les kanjis utilisés pour “bonenkai” sont 忘年会 et veulent littéralement dire : oublier, année, réunion. Une soirée pour oublier l’année qui vient de s’écouler ? Etrange non ?

Nous on aurait plutôt tendance à se retrouver pour se souvenir des bons moments…

Le repas "bonenkai"

Le repas « bonenkai »

Et bien à l’origine au Japon, c’est en fait une façon de se débarrasser de tous les démons qui ont envenimé votre année (problèmes au travail, déceptions sentimentales, maladie…) : tout ça n’a plus d’importance !!!

On organise une soirée bien arrosée et on oublie tout. Attention hein… on ne vous encourage pas à abuser de la boisson, mais il faut savoir que lors des “bonenkai” tout est permis et ce qui se passe au “bonenkai” reste au “bonenkai” ;)

Il ne faut pas confondre le “bonenkai” avec une fête de fin d’année. Bien que Tokyo ai son comptant de soirées de la Saint Sylvestre, la grande majorité des japonais fêtent le nouvel an en famille au temple et à manger des “Toshikoshi” (une sorte de nouilles soba).

Non, le “bonenkai” est en fait (et contrairement à la signification des caractères qui composent ce mot) généralement organisé par votre société en remerciement du travail et des efforts de ses employés tout au long de l’année passée. C’est aussi une très bonne façon de commencer l’année.

J’espère que vous avez tous passé de bonnes vacances de fin d’année et que vous aurez l’occasion d’assister à une, voir plusieurs “bonenkai“, mais soyez prudent, ne buvez pas trop !

  • Sayu

    Promis je bois pas trop un verre a la fois 😀
    en tout qu’a la nourriture me donne envie^^
    question vraiment a pars^^ c’est dure de s’habituer a la nourriture japonaise?(même si je pari que tu fais pas sa tout les jours peut être que je me trompe)

  • mertel

    Sacré Sayu 🙂 !

    Dans la cuisine japonaise, j’aime seulement les sushis, okonomiyakis et les takoyakis !

    Sinon la cuisine japonaise est très vaste, il y a plein de trucs qui se font pas en France mais l’aspect ne me donne pas envie même si je ne doute pas de la richesse nutritionnelle ! Donc du coup quand l’aspect me semble très bizarre, ça me donne pas envie de manger !

    Après je mange beaucoup indien et italien. Les restos sont moins chers qu’en France avec plus d’innovation. Je me régale aussi à Gontran Cherrier !