Comment trouver un job dans le milieu de la nuit à Roppongi ?

ARTICLE VIP - CONTENU PAYANT

Cet article a une très forte valeur ajoutée, il est seulement accessible à la vente ! Cliquez sur le titre du produit pour y accéder !

Related Posts

Meubler son appart gratuitement au Japon grâce à Graiglist

Meubler son appart gratuitement au Japon grâce à Graiglist

Bilan de mon PVT au Japon avec en bonus des conseils pour réussir son PVT

Bilan de mon PVT au Japon avec en bonus des conseils pour réussir son PVT

J’ai testé pour vous le Joker Bar à Roppongi

J’ai testé pour vous le Joker Bar à Roppongi

UNICLO recrute à Tokyo

UNICLO recrute à Tokyo

UNIQLO – Acheter des vêtements pas cher et chaud au Japon

UNIQLO – Acheter des vêtements pas cher et chaud au Japon

Les « coins locker » au Japon

Les « coins locker » au Japon

  • smail

    et niveau paye, c’est mensuel ou hebdomadaire ou quotidien ?

    • mertel

      Normalement on te paye mensuellement ! Dans mon club c’est le 15 du mois suivant mais ça dépend des établissements. Sinon il y a certains clubs qui payent quotidiennement ou à la semaine notamment dans les streap club !

  • alexia

    Tu peux toujours être Host, y a pas que les filles qui le sont. Bien que les gars soient plutôt du côté de kabukicho.
    Mais bon revient de nouveau le problème du visa

    • mertel

      Merci pour l’info Alexia, c’est vrai j’en ai entendu parlé mais Kabukicho, c’est vraiment l’endroit où je ne veux pas mettre les pieds 🙂 !

  • Toutes ces techniques sont vraiment tentantes et ça mérite un essai, mais j’imagine que quand on est une femme on peut dire adieu à beaucoup de jobs à Roppongi… À part hotesse, on ne peut rien faire d’autre, non ? Je vois mal un nightclub embaucher une « fille à tout faire / general staff » comme toi (la sécurité par exemple ça passe pas)

    • mertel

      Salut Loren et Bienvenue chez Nipponoob 🙂

      Le souci c’est qu’on est limité avec le WHV mais beaucoup recrutent des filles pour faire de la promotion et donner des flyers dans la rue. Car les filles attirent plus de clubbers 😉

      Après c’est clair qu’on prendra pas une nana pour faire de la sécurité sauf si c’est une conductrice poids lourd 🙂 !!

      Sinon j’ai une amie Manager qui s’appelle Minami et qui recrute absolument une étrangère ;-), je t’ai laissé ses coordonnées par mail !

      Dis lui que tu viens de ma part ! 😉

  • Ah donc ils peuvent engager des distributrices de flyers, c’est bon à savoir 🙂

    Merci pour ton tuyau, c’est super sympa ! Malheureusement je ne suis pas au Japon en ce moment, disons que je suis en plein préparatif de mon WHV et donc ça va pas le faire. Mais peut-être une autre fille pourra en profiter 😉

    En tout cas je voulais te dire que ton blog est une très bonne source d’infos, j’ai visité beaucoup de blogs sur le WHV Japon et c’est ce genre de blogs que j’aime lire, ceux des gens qui restent positifs et qui veulent juste vivre une bonne expérience là-bas. Parce que j’ai vu beaucoup de bloggueurs / forumeurs qui découragent les autres et qui te disent que si tu ne parles pas courament japonais et que tu bosses pas dans l’informatique, tu trouveras pas de travail… Ils n’ont pas compris je crois que certaines personnes veulent pas se prendre la tête et veulent juste avoir un baito pour vivre simplement là-bas. Le principal est d’être ouvert aux propositions, de parler aux gens et de fouiner en se baladant j’ai l’impression ! 🙂

  • Rectification : je ne suis pas en train de dire qu’on peut se pointer la fleur au fusil au japon et trouver un travail dans la journée.

    Mais si on est débrouillard, qu’on est quelqu’un qui « ose », qu’on a de la tchatche et qu’on est curieux, on doit pouvoir trouver un petit boulot sans prétention dans des temps raisonnables. Enfin en tout cas je ne suis pas encore en working holiday mais c’est l’impression que j’ai.

    • mertel

      Merci beaucoup Loren, ça me fait très plaisir 🙂 et surtout merci d’avoir pris la peine de rédiger ce commentaire !

      Je suis absolument d’accord avec toi, le tout est d’être débrouillard et d’avoir un peu de sagacité et surtout d’être humble en acceptant de faire des petits boulots qui ne correspondent pas forcément a notre formation.

      Bon courage pour l obtention de ton WHV a l’embrassade 😉

    • mertel

      Je rajouterais aussi qu’il faut être ouvert d esprit et ne pas hésiter a s’entourer de bonnes personnes qui peuvent te conseiller. On trouve beaucoup de jobs par le biais du relationnel au Japon.

  • Virginie

    Bonjour excusez moi de vous déranger je suis à tokyo en ce moment et je suis étudiante et j’ai besoin d’un travail mais quand je suis aller a roppongi il n’y avait aucun rabatteurs enfin un seul qui m’a aborder mais c’était pour un restaurant. Ou dois-je chercher peut-être a kabukicho ?
    Je voudrais travailler comme hotesse connaissez vous un lieu pour étrangère merci infiniment .

    • mertel

      Il faut aller à Roppongi le week end et surtout pas en semaine et y aller à partir de 22H30 ! Pour ce qui est de Kabukicho, je ne connais pas vraiment !

  • Oceane

    Bonjour

    Très intéressant tout sa.

    Je suis actuellement à la recherche d’un emploi au Japon, j’aimerais faire ma vie la bas et être avec mes amis.
    Je peux parler japonais et anglais courament.
    Mais le soucis c’est que je sais pas trop comment faire pour trouver un emploi au Japon, j’étudie en esthétique et je passe mon exam cette été, quand j’aurais assez d’argent de côter j’aimerais pouvoir aller la bas et rechercher un boulot sérieusement j’ai des amis la bas aussi qui ont dit qu’ils m’aideront.
    L’idéal serait d’avoir un emploi dans l’esthétique mais après je me demande ce qui est le plus accessible, personnelement je suis ouverte à tout je fais même de la photo en ce moment, je suis une bosseuse et je veux réussir.
    Mais ce qui me pose problème c’est cette histoire de VISA, parce qu’il faut pouvoir rester sur le territoire un moment quand même pour trouver un emploi fixe , on trouve pas un emploi en deux semaines, donc le soucis c’est pour rester sur le territoire assez longtemps, et si j’ai un boulot en France je pourrais pas rester 3 mois au Japon pour chercher, donc sa me coince.

    Vous me conseillez quoi?

    • Oceane

      Je voulais aussi rajouter que j’ai des amis français et japonais qui m’encourage et qui me dit qu’avec mon style et mon niveau de japonais je pourrais trouver un emploi au Japon.

      Je suis française de moitier mais je n’ai pas le physique d’une « Gaijin »

    • mertel

      Si tu as moins de 31 ans, tu peux aller au Japon avec le Working Holiday Visa. C’est un visa qui te permet de rester sur le territoire japonais et de travailler pour une durée d’un an. Cela te laissera largement le temps pour trouver un employeur qui voudrait bien te sponsoriser pour un visa de travail. Ou alors tu peux tombée amoureuse d’un japonais et te marier avec. Bon courage, ton projet est envisageable !